Éco-responsabilité et féminité dans les vêtements de yoga et pilates – entretien avec Kitiwaké

vêtements yoga

Anaïs, Ayu’in : Bonjour Cannelle, Je suis vraiment contente d’échanger avec toi sur des sujets passionnants autour de la mode, des vêtements techniques sportifs et de l’écologie. Qu’est-ce qui t’a donné envie de créer ta propre marque de vêtement de yoga ?

Cannelle, Kitiwaké : Bonjour Anaïs, merci à toi pour l’intérêt que tu portes à Kitiwaké.

Comme beaucoup, je suis passionnée de sport depuis mon enfance, et j’ai eu la chance de passer beaucoup de temps chez mes grands-parents, près du lac d’Annecy. C’est un immense terrain de jeu avec les montagnes et le lac, les randos, le ski, la natation, la voile… J’ai grandi dans une famille très sportive et montagnarde.

Et puis la mode m’attirait aussi. J’ai fait des études de styliste et après quelques expériences professionnelles qui m’ont appris mais qui ne m’épanouissaient pas, j’ai eu envie de faire converger mes deux passions et de développer une marque de vêtements qui me ressemble.

Avec le soutien de mon entourage, je me suis lancée dans cette aventure qui me tenait à cœur depuis mes études. J’ai créé Kitiwaké, avec l’idée d’associer la féminité, l’éco-responsabilité et la technicité dans des vêtements adaptés aux soft-practices, ces pratiques non compétitives qui font du bien physiquement et mentalement, et contribuent à l’équilibre et à l’épanouissement de soi.

 

Anaïs, Ayu’in : En quoi Kitiwaké se distingue des autres marques de vêtements de yoga que l’on peut trouver en France?

Cannelle, Kitiwaké : Depuis sa création, l’engagement et la responsabilité sont dans les gênes de Kitiwaké. Dans la manière de concevoir et de fabriquer des vêtements. Dans la manière de penser le rôle de la marque dans la société, et l’harmonie de son développement. Dans la manière de rester vraie avec mes valeurs, même si parfois ça me coûte et que le chemin est plus escarpé.

Kitiwaké c’est une marque engagée pour les femmes. La manière dont elles se présentent, et la manière dont on les représente. Ça n’est pas une histoire de morphologie, de taille, ou de proportions, c’est une envie de se sentir bien dans sa tenue, de se sentir à l’aise et jolie dans sa pratique. Nous dessinons des vêtements techniques avec un style qui souligne le corps féminin et intégrons des détails souvent inspirés du monde de la lingerie.

Cet engagement et cette responsabilité, se prolongent naturellement dans le choix des matières que nous utilisons et dans la manière dont nous fabriquons les vêtements. Contribuer au bien être de celles qui portent nos vêtements ne peut se faire au dépend de ceux qui les fabriquent, ni du milieu naturel dont nous entendons profiter. Tous nos tissus sont éco-responsables et certifiés. Ils sont fabriqués à partir de produits naturels comme l’huile de ricin, ou à partir de produits récupérés et recyclés comme de vieux filets de pêche par exemple. Certaines de ces matières sont très innovantes, rares et chères, d’autres sont plus abordables. Les ateliers de fabrications portugais avec lesquels nous travaillons sont également certifiés pour leur respect des normes sociales et environnementales.

Nous sommes parmi les pionniers de notre marché sur ces critères et ces valeurs éco responsables. Pour nous ça n’est pas un effet de mode ou une opportunité commerciale, c’est un engagement à bien faire et à contribuer à une prise de conscience plus générale des choix de consommation.

 

vêtement de yoga

 

Anaïs, Ayu’in : Que veut dire un vêtement technique ? Quel est le challenge technique dans le vêtement du yogi ?

Cannelle, Kitiwaké : Dans les soft practices, le corps passe par des torsions, des inversions, de grandes inspirations. Il passe aussi par des phases de plus ou moins forte intensité. Il faut que le vêtement de yoga soit un allié pour profiter pleinement de la pratique. Nos tenues sont dessinées pour suivre les lignes naturelles du corps, et accompagner au mieux le mouvement.

Nos leggings sont coupés taille haute pour un bon maintien au niveau des hanches jusqu’au nombril. La découpe en v sur les fesses permet au legging de rester en place, le choix des matières est crucial. Il faut une matière qui soit opaque, agréable à porter et douce au touché pour un maximum de confort. Il est important qu’elle soit à la fois gainante, respirante, extensible, résistante et qu’elle ne bouloche pas.

Nos brassières assurent un maintien non compressif pour ne pas écraser la poitrine. L’empiècement sous la poitrine est parfaitement ajusté pour accompagner tous les exercices de respirations sans contrainte.

Ça fait maintenant bientôt deux ans que nous nous retrouvons tous les mois (ou presque) avec un groupe de femmes passionnées, expertes des soft practices. C’est notre Team Lab’ ! Avec elles, on partage des idées, on échange sur nos envies, mais surtout on travaille pour proposer des beaux vêtements mieux pensés, mieux coupés, plus adaptés à la pratique… Et puis aussi on regarde les couleurs, on test les nouveaux tissus… Et on papote, on rit, et on vit aussi !

 

habits de yoga

 

 

 

On les adore et elles nous le rendent bien. Franchement, sans elles il y a des moments où on aurait pu baisser les bras. A l’heure où l’on parle beaucoup de sororité, en voici un bel exemple, juste simple et vrai.

 

 

 

 

Anaïs, Ayu’in : Peux-tu nous en dire plus en ce qui concerne le sourcing des matières premières et de la production ?

Cannelle, Kitiwaké : Comme je le disais précédemment, nous choisissons uniquement des matières recyclées et recyclables à vie, ou d’origine végétale, toutes sont certifiées. Et nous les choisissons en fonction de leurs qualités techniques. Nous utilisons des matières innovantes qui intègrent une petite part d’élasthanne pour protéger la fibre, la rendre plus résistante et confortable. Via un fournisseur italien, nous utilisons un polyamide recyclé et recyclable à vie certifiée Econyl, très technique, lisse, hyper résistant, gainant et respirant. Cette matière est issue de vieux filets de pêche ou de chutes de tissus récupérées dans des usines. D’autres pièces sont confectionnées en huile de ricin, une matière innovante et bio-sourcée qui pousse en zones arides, avec peu de besoins en eau. C’est une fibre haut de gamme très technique, antibactérienne, opaque, respirante, et très fine, avec une sensation de seconde peau. Enfin, nos tshirts et sweats sont majoritairement composés de coton biologique.

 

Le choix des ateliers de fabrication est aussi un challenge. Nous choisissons des ateliers locaux (Made in Portugal) qui garantissent des produits de très bonne qualité : une coupe parfaite, des surpiqûres solides, une optimisation des chutes de tissus. Ces ateliers sont également certifiés. Il est important de s’assurer que toute la chaîne de fabrication de nos produits respecte la planète mais aussi les conditions des travail de ceux qui les font.

 

 

Anaïs, Ayu’in : Que veut dire, selon toi, être éco-responsable dans le monde de la mode de nos jours ?

Cannelle, Kitiwaké : C’est un fait reconnu, l’industrie de la mode est régulièrement mise en accusation pour sa faible capacité à répondre aux enjeux sociaux et environnementaux. C’est particulièrement le cas des vêtements de sports et de loisirs, gourmands en matières extensibles et respirantes souvent issues de la pétrochimie et confectionnés dans des usines peu regardantes sur les conditions de travail de leurs employés.

Notre vision est à l’opposé de cette approche. Nos sports, le yoga en particulier, sont une école vertueuse d’équilibre, de connexion avec l’espace et de maîtrise des énergies. Nous pensons que les équipements et vêtements nécessaires à leur pratique doivent être en cohérence avec cette« philosophie ».

Par l’écoute active des professionnels et l’éducation des pratiquantes, par le choix de matières bio-sourcées et d’ateliers de fabrication locaux certifiés sur des critères sociaux et environnementaux, nous crééons un lien vertueux entre fabrication et pratique.

Loin de la fast fashion, nous voulons fabriquer juste. Juste ce qu’il faut, au prix le plus juste, en étant justes avec ceux qui fabriquent et le plus juste possible pour la planète !

Alors, c’est sûr, nos produits sont un peu plus chers. Et ça n’est pas parce qu’on se fait une marge de folie, mais parce que tous ces choix ont un impact financier non négligeable sur toute la chaîne.

Et puis, après 3 ans d’existence, même si nous ne nous payons pas encore, il est important pour nous de contribuer à reverser une partie de notre chiffre d’affaire pour soutenir des associations comme la fondation des femmes ou 1% for the planet.

 

legging de yoga

 

Anaïs, Ayu’in : Quelles sont tes ambitions pour Kitiwaké ?

Cannelle, Kitiwaké : Que la marque grandisse bien sûr !

Nos envies sont souvent limitées par le manque de financement. Et notre petite taille fait que nous sommes moins visibles, moins connus, et que nous ne sommes souvent pas prioritaires…

Mais pour aller plus loin, j’aimerai pouvoir contribuer à la R&D pour trouver et donner leur chance à d’autres matières éco-responsable innovantes.

J’aimerai aussi ouvrir une boutique pour que notre communauté puisse se rencontrer, et découvrir physiquement nos lignes, nos matières, nos modèles.

Et puis aussi faire connaître Kitiwaké à l’internationnal, car notre développement est surtout en France aujourd’hui.

Et enfin, c’est un scoop, la marque va déménager à Grenoble pour être plus proche des montagnes et de la nature, même si j’ai beaucoup aimé ma vie parisienne !

 

 

Cannelle

Fondatrice de Kitiwaké

Votre dose de bien-être hebdomadaire

Recevez chaque semaine nos conseils et astuces bien-être et santé
+ en cadeau de bienvenue le e-book Détox sur la nutrition, l’hygiène de vie et les soins. + 10% de remise sur votre première commande.

Newsletter Sendinblue
Articles les plus lus
Nos cures ayurvédiques
  • Cure Détox 3 mois Digestion
    DÉTOX · 3 mois
    3 x 120 gélules végétales, cure de 90 jours (3 Détox), 4 gélules par jour (2 le matin et 2 le soir).
  • Cure Zen 3 mois
    ZEN · 3 mois
    3 x 120 gélules végétales, cure de 90 jours (Détox + 2 Zen), 4 gélules par jour (2 le matin et 2 le soir).
  • Cure Boost 3 mois Vitalité Energie
    BOOST · 3 mois
    3 x 120 gélules végétales, cure de 90 jours (2 Détox + Boost), 4 gélules par jour (2 le matin et 2 le...

Si ça vous dit on reste en contact

15 minuteS d'accompagnement gratuit !

Profitez d’un rendez-vous permettant de mieux cibler vos problématiques afin d’être orienté vers la cure la plus appropriée à vos besoins et votre profil Ayurvédique.

Votre guide détox offert !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez en cadeau le e-book Détox Ayu’in, nutrition, hygiène de vie et soins pour un corps et un esprit en bonne santé

 -10% de réduction sur votre première commande !

Sendinblue Newsletter

Votre adresse mail sera uniquement utilisée pour que vous receviez bien notre newsletter Ayu’in.
Elle ne sera jamais communiquée à l’extérieur et un lien de désabonnement sera présent dans toutes les newsletters. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, c’est ici.

Sérénité Femme Relaxation Paix