Ma liste

Vous recevrez un ebook avec votre commande!

50 à 80 pages pour accompagner votre cure en diététique, hygiène de vie et soins.

rituels-en-journée

Quels sont les rituels à mettre en place en journée en Ayurvéda ?

L’Ayurvéda propose un ensemble de rituels ou dinacharya qui, mis bout à bout et pratiqués régulièrement, éliminent vos toxines, régulent votre système digestif (Agni) et nerveux et préviennent ainsi l’apparition des maladies. Dans ce processus, il est essentiel d’adopter les rituels qui vous sont le mieux adaptés en fonction de vos réalités. Le plus important est de vous écouter.

Une grande partie de ces rituels se pratiquent le matin ou le soir. Vous pouvez consulter les articles dédiés aux rituels du matin et ceux du soir pour plus de détails.

 

La Dinacharya ou les rituels ayurvédiques.

 

Dinacharya est un mot sanskrit composé de din qui signifie “jour” et de acharya qui fait référence au professeur, et donc, à l’action d’apprendre des règles, une conduite à tenir. La Dinacharya couvre ainsi l’ensemble des rituels et pratiques qui, répétés quotidiennement, apportent bien-être et santé car ils favorisent un équilibre propice à la prévention des maladies.

Il vous revient de choisir, parmi les nombreux rituels et pratiques, ceux qui vous conviennent personnellement le mieux, de les mettre en place dans votre quotidien et de les pratiquer de façon régulière. Ils vous permettront d’éliminer vos toxines, d’assurer un bon feu digestif (agni), de renforcer votre système immunitaire et d’éviter ainsi de devenir malade.

En quoi est-ce important de prendre le temps de vous écouter ?

 

Dans une journée où vous avez 1000 choses à faire, vous avez vite fait d’oublier de vous arrêter pour prendre du recul, observer vos émotions et vous calmer.

Prenez régulièrement des pauses au cours de votre journée. Respirez profondément en fermant les yeux. Vous vous sentirez plus calme et l’esprit plus clair pour planifier efficacement et sereinement vos tâches.

 

faire-une-pause

Qu’est-ce que prendre le temps de la gratitude ?

 

Avoir de la gratitude signifie ressentir de la reconnaissance pour tout ce que la vie vous offre et pour ceux qui rendent cela possible. Cette approche permet de vous concentrer sur ce que vous avez déjà et non sur ce que vous aimeriez avoir. En quelque sorte, la sensation de gratitude permet de vivre pleinement le présent.

L’expérience de la gratitude est un vecteur de positivité qui peut être qualifié de chaud, tendre, souple, nourrissant et apaisant. C’est une expérience profonde qui pénètre partout subtilement. Ressentir de la gratitude vous éloigne donc des sentiments opposés tels que le manque, la frustration ou l’envie.

Ce sentiment est efficace contre toutes les maladies cardiovasculaires dans la mesure où il favorise la tension artérielle et diminue le rythme . Il représente également l’avantage de vous rapprocher des êtres qui vous sont chers et de renforcer votre capacité de satisfaction.

 

Vous pouvez mettre en place quelques méthodes pour faciliter une pratique quotidienne de la gratitude :

  • Exprimez vos plus profondes gratitudes par écrit sur des post-its et collez-les près de votre lit afin de les voir et les méditer quotidiennement ;
  • Rédiger tous les jours dans un cahier placé sur votre table de nuit, le sentiment de gratitude que vous ressentez ce jour-là. N’oubliez surtout pas les choses simples que l’on considère comme acquises. Lors des journées difficiles, vous y référer vous aidera à prendre conscience de votre chance et de positiver ;
  • Avant chaque repas, soyez reconnaissant pour la nourriture que vous allez manger.afin de renforcer la conscience de ce que vous consommez mais aussi de vous rappeler l’importance de la nature ;
  • Intégrez la gratitude dans votre pratique de la méditation ;
  • Partagez votre sentiment de gratitude avec les autres. Ses effets n’en seront que plus fort et la relation avec vos êtres chers renforcée.

 

thank you-note

 

La gratitude ne fait pas disparaître les mauvaises journées mais elle aide à les surmonter plus facilement, puisqu’elle contribue à relativiser vos problèmes en vous focalisant sur ce dont vous bénéficiez déjà .

Pourquoi et comment vous connecter avec la nature ?

 

À un moment donné, nous ressentons tous l’envie de nous entourer de nature. Nombreux sont d’ailleurs ceux qui ressentent un manque lorsqu’il ne leur est pas possible d’établir un tel lien avec la nature. Richard Louv, auteur de « Last Child in the Woods » et « The Nature Principle », fait référence au syndrome du manque de nature” pour décrire la perte de connexion avec le milieu naturel que ressentent de plus en plus les enfants mais également les adultes. Les causes de ce syndrome sont nombreuses. On peut citer la concentration dans des milieux urbains où manquent des espaces ouverts, l’omniprésence des écrans, l’accent mis sur les jeux collectifs au détriment des jeux individuels et l’exploration, ou encore la “culture de la peur” véhiculée par les médias qui font craindre aux gens de sortir dans la nature ou même de chez eux. selon Richard Louv, une solution urbaine collective est le “design biophilique”, c’est-à-dire inspiré de la nature, dans les parcs, les écoles, les entreprises, et autres lieux urbains.

 

De nombreuses recherches démontrent que le contact avec la nature a des effets bénéfiques pour lutter contre la dépression, le stress, le déficit d’attention ainsi que les maladies liées à l’inactivité comme l’obésité. Il favorise la tranquillité, la pensée positive, la créativité et le sentiment d’appartenance à la Terre et aux êtres vivants.

C’est aussi dans la nature que l’homme puise ses ressources qu’elles soient alimentaires ou pharmacologiques. En effet, l’Ayurvéda compte plus de 400 plantes médicinales.

 

marcher-dans-la-nature

D’un point de vue ayurvédique, il vous est possible d’utiliser les 5 sens pour vous connecter avec la nature.

  • La vue: Dans quelque environnement naturel que vous vous trouviez, prenez le temps d’observer les plantes, leurs couleurs, leurs formes, etc ;
  • L’ouïe: fermez les yeux et écouter les sons de la nature, du vent, des oiseaux ;
  • Le touché: prenez un élément naturel dans vos mains et explorez sa texture ou marchez pieds nus et laissez l’énergie de la terre vous envahir ;
  • L’odorat: toujours les yeux fermés, respirez profondément cherchez à déterminer quelles sont les odeurs alentours et ce qu’elles vous évoquent ;
  • Le goût: beaucoup d’éléments de la nature sont comestibles, savourez-les !

 

Marchez, partez en exploration et émerveillez-vous de ce qui vous entoure. Et soyez attentif ! Il y a davantage de nature dans votre environnement que vous ne vous l’imaginez.

Quels sont les bienfaits des boissons chaudes sur votre organisme ?

 

Le principe fondamental de l’Ayurvéda est Agni, le feu digestif. Pour faciliter votre digestion, il est recommandé d’éviter les boissons dont la température est trop éloignée de la température du corps (37°C). De ce fait, boire des boissons tièdes ou même un peu chaudes toute au long de la journée, notamment pendant et après les repas, se révèle bénéfique pour le système digestif . En effet, ingurgiter des boissons tièdes ou chaudes active le travail de la vésicule biliaire, draine le foie et enclenche un processus de purification. Cette pratique permet également de dissoudre les glaires, soulager la gorge et libérer les voies respiratoires.

Les personnes de type Vata ont plus que les autres besoin de boissons chaudes pour équilibrer leur sensation de froideur, particulièrement pendant les saisons froides.

Comme cela a été expliqué dans l’article consacré aux rituels du matin, buvez un verre d’eau chaude dès le lever (avec ou sans citron selon vos déséquilibres). Au cours de la journée, privilégiez les infusions en choisissant des plantes biologiques qui répondent aux effets désirés, par exemple relaxation, drainage ou vitalité. Après les repas, buvez une infusion de plantes digestives comme le curcuma, le fenouil, le cumin, la coriandre, la menthe poivrée.

Retrouvez sur le site d’Ayu’in notre recette de la tisane CCF  (cumin, coriandre, fenouil), idéale pour tous après les repas.

En quoi consiste le yoga Nauli ?

  

Nauli, la vague sur le ventre

Le Nauli fait partie des techniques de purification interne, les Kriyas, et consiste en un brassage abdominal qui nettoie les organes du ventre.

 

En position débout, les jambes légèrement écartées, prenez une grande inspiration.

Expirez totalement en vous penchant en avant, les genoux pliés, le dos arrondi et les bras tendus, les mains sur les cuisses. Quand vos poumons sont vides, creusez le ventre vers l’intérieur et vers le haut sous les côtes, le menton dans la gorge. Lorsque le besoin d’inspirer se manifeste, redressez-vous et inspirez.

Réitérez ce processus 5 à 6 fois. Avec la pratique, il devient possible d’activer les abdominaux (Grands Droits) de gauche à droite puis de droite à gauche en rotation.

Les bienfaits du yoga Nauli sont nombreux :

  • Il nettoie l’estomac ;
  • Il masse les organes internes: intestins, bas de l’abdomen ;
  • Il active et régule tout l’appareil digestif ;
  • Il régule la tension artérielle ;
  • Il renforce les abdominaux.

Contre-indications : Ne pratiquez pas le yoga Nauli juste avant ou juste après manger. Il est également déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes présentant des problèmes sévères du système digestif.

Cette méthode étant assez technique, il est recommandé de l’apprendre dans un premier temps avec un professeur pour s’assurer de bien en maîtriser la pratique.

Quels étirements pouvez-vous effectuer au travail ? (postures de yoga sur chaise de bureau)

 

 

Tout d’abord, il est important de rappeler quelques règles de base pour avoir une bonne posture lorsque vous travaillez assis devant un bureau :

  • Adaptez la hauteur de votre plan de travail et de votre écran pour que votre colonne vertébrale ne soit pas sollicitée ;
  • Répartissez équitablement le poids de votre corps sur les deux côtés ;
  • Tenez-vous bien droit, en évitant de rentrer les épaules ;
  • Prenez des pauses et faites quelques exercices d’étirements régulièrement.

 

 

Voici quelques mouvements que vous pouvez pratiquer sur votre chaise:

  • Étirez les épaules en arrière et sortez la poitrine ;
  • Entrelacez vos mains et tendez-les vers l’avant le plus loin possible en courbant votre dos et en expirant profondément ;
  • Faites basculer votre tête de gauche à droite en regardant droit devant vous ;
  • Faites de grands cercles avec votre tête dans un sens et dans l’autre ;
  • Posez le bout de vos doigts sur vos épaules et réalisez de grands cercles avec vos coudes en avant et en arrière ;
  • Inspirez, levez votre bras droit, pliez le derrière votre dos. Expirez, posez votre main gauche sur votre coude droit. Exercez une légère pression sur votre coude droit vers l’arrière à l’aide de votre main gauche. Répétez ce mouvement de l’autre côté ;
  • Positionnez vos mains au niveau de la nuque et poussez les vers l’arrière puis faites quelques mouvements avec votre buste vers la gauche et la droite en pendule ;
  • Placez votre main gauche sur le genou droit et réalisez un twist. Répétez ce mouvement de l’autre côté ;
  • Posez vos coudes sur vos genoux, les bras croisés, et le menton dans la gorge, respirez profondément.

 

yoga-au-travailLes bienfaits du yoga sur votre chaise de bureau:

  • Il diminue le stress ;
  • Il élimine les tensions du cou, des trapèzes et du dos ;
  • Il soulage les maux de tête ;
  • Il assouplit et renforce les muscles ;
  • Il stimule la digestion.

Quels sont les bénéfices d’une monodiète régulière ?

 

La monodiète consiste à manger un plat unique pendant une période pouvant varier de 1 jour, pour de la prévention, à 5 à 30 jours pour une détox plus profonde.

 

Cette pratique est surtout recommandée lors des changements de saison et pour les Kapha en déséquilibre.

Vous pouvez la pratiquer pendant une seule journée pour compenser un repas copieux ou un week-end festif.

Pour une période plus longue, il est conseillé de préparer votre monodiète une à deux semaines en amont en diminuant votre apport en viande, en alcool et en excitants (café, thé, sucre, entre autres). une fois votre monodiète achevée, reprenez la consommation de ces aliments de façon progressive. Choisissez une période où vous vous sentez bien et n’avez pas d’événements sociaux impliquant de manger ou boire. Sortez marchez, profitez de l’air et du soleil. Hydratez-vous bien en buvant au moins chaque jour 1,5 litre d’eau chaude et de tisanes.

 

Le plat ayurvédique le plus reconnu et adapté à toutes les constitutions pour une monodiète est le Kitchari  à base de riz et haricot mungo. Ce plat très facile à digérer contient les 6 saveurs.

Il est également possible de pratiquer une monodiète à base de fruits ou de légumes verts cuits. Ils peut s’agir de fruits ou légumes verts crus si vous êtes un Pitta équilibré.

Des symptômes propres à chacun d’entre vous sont susceptibles d’apparaître à l’occasion de la pratique d’une monodiète. Vous pouvez par exemple ressentir de la fatigue voire des maux de tête, des éruptions sur la peau, aller à la selle plus souvent.. Ces phénomènes sont normaux,, toutefois, évitez les monodiètes de plusieurs jours sans le suivi d’un thérapeute.

 

Les bienfaits d’une monodiète adaptée :

  • Elle repose le système digestif ;
  • Elle élimine les toxines accumulées dans l’organisme ;
  • Elle renouvelle les cellules de la flore intestinale après 3 jours ;
  • Elle renforce l’énergie du corps ;
  • Elle améliore la concentration et éclaircit l’esprit  ;
  • Elle améliore le teint ;
  • Elle favorise la perte de poids.

Quels sont les bénéfices d’un jeûne régulier ?

 

Tout comme la monodiète, le jeûne est surtout pratiqué dans un but préventif. Comme iléquilibre le feu digestif et élimine ainsi les toxines (Ama) de votre organisme, il permet de prévenir des maladies.

 

La préparation du jeûne est la même que la monodiète. D’ailleurs, le jeûne est le plus souvent précédé d’une période de monodiète.

Plutôt que de se priver totalement de tout apport, l’Ayurvéda conseille de réaliser un jeûne liquide (ou hydrique) 1 jour par mois comme routine de prévention. Lors de cette journée, il vous est alors possible de boire différents jus de fruits frais, du bouillon de légumes et des tisanes.

 

Le jeûne long n’est pas adapté à tout le monde, surtout pas aux Vata, et doit être pratiqué avec le suivi d’un thérapeute ou d’un médecin.



*Pas plus d'un email par semaine, c'est promis!
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

    Ne ratez pas nos conseils en diététique, hygiène de vie et soins
    pour améliorer votre bien-être et prendre soin de votre santé.

    En rejoignant notre communauté vous recevrez un
    ebook de 54 pages sur la détox: recettes, yoga, etc.