ashwagandha

Quels sont les bienfaits de l’Ashwagandha ?

 

Quels sont les Bienfaits, Vertus de l’Ashwagandha ? Ayurvéda, Effets Secondaires, Propriétés, Posologie, Dosage

Depuis quelques années l’Ashwagandha est au centre de nombreuses études scientifiques fascinées par ses multiples propriétés. Si elle est en effet connue pour ses bienfaits sur le système nerveux et les organes reproducteurs, la racine de l’Ashwagandha recèle de nombreuses propriétés insoupçonnées qui en font une pièce centrale de l’Ayurvéda.

Qu’est-ce que l’Ashwagandha ?

 

À quoi ressemble l’Ashwagandha ?

 

La plante Ashwagandha et son fruit

L’Ashwagandha dans son milieu naturel Credits to Dinesh Valke / Amukkira

L’Ashwagandha est une plante qui peut sembler familière à première vue. Proche des plants de tomates, cet arbuste appartient à la famille des solanacées au même titre que la tomate. Pouvant aller jusqu’à deux mètres de hauteur, l’Ashwagandha s’apparente à un petit buisson laissant fleurir de fines fleurs jaunes à la saison.

Ses feuilles de forme ovale laissent apercevoir des toutes petites fleurs de pétales verts. Il est commun de confondre les pétales de la fleur et les feuilles de l’arbuste tant les verts se mélangent parfois pour former des nuances subtiles de couleur.

 

L’Ashwagandha donne un fruit rond et très petit, semblable à des tomates cerises de couleur rouge orangé.

 

D’où vient l’Ashwagandha ?

 

L’Ashwagandha prolifère en milieu aride : Moyen Orient, Afrique du Nord etc. Elle peut se retrouver aussi dans certaines régions de l’Inde et aux Etats-Unis. De forte résistance, l’Ashwagandha est capable de s’adapter à des climats très secs. Aujourd’hui, la redécouverte de l’Ashwagandha dans nos sociétés occidentales lui a permis de se faire une place dans des zones plus tempérées.

 

Que signifie le mot « Ashwagandha » ?

 

Le mot « Ashwagandha » signifie littéralement « odeur de cheval ». Pour trouver les raisons d’une telle signification, il faut se tourner du côté de la puissance olfactive de la plante. En effet, la racine de l’Ashwagandha fraîchement déterrée possède des vertus odorantes et rappelle la forte odeur des équidés. La racine de l’Ashwagandha conférerait ainsi à celui qui la consomme la vigueur sexuelle de l’étalon.

Par ailleurs, le nom latin de l’Ashwagandha est Withania somnifera, rappelant ainsi ses propriétés apaisantes et ses bienfaits sur le sommeil. En anglais, l’Ashwagandha se dit « Winter Cherry », autrement dit « la cerise d’hiver » en référence à ses petits fruits de saison.

 

L’Ashwagandha dans la tradition folklorique

 

L’Ashwagandha dans la tradition indienne se consomme de multiples manières ! Si l’on peut extraire le fruit de l’Ashwagandha pour le consommer, l’élément principal pour lequel est connue la plante est la racine. Contrairement au fruit qui se récolte à la fin de l’été, la racine se cultive en automne pour être cuisinée avec l’arrivée de l’hiver.

En Inde, l’Ashwagandha s’administre de façon courante à travers de nombreuses recettes. La racine y est souvent bouillie et mélangée avec du lait. Un savant mélange d’épices vient ensuite couronner le breuvage pour lui donner du caractère.

Il est à noter que l’Ashwagandha est très souvent associé au shatavari dans les recettes.

 

L’Ashwagandha dans la recherche scientifique

 

Depuis quelques années, la recherche scientifique est très prolifique sur les bienfaits de cette plante. Au total, plus de 200 thèses de recherches ont été produites sur le sujet parmi lesquelles de nombreuses études traitant de l’impact de la consommation d’Ashwagandha sur la mémoire et le calcul mental.

Ces recherches  ont de plus démontré les conséquences de la prise de l’Ashwagandha sur la réduction de la dégénérescence de certaines cellules au cerveau. L’Ashwagandha réduirait ainsi l’oxydation des cellules causée par une exposition à un stress important.

Plus récemment, une étude conjointe du Indian Institute Technology de Delhi et de l’Advanced Industrial Science and Technology Institute du Japon (s’est penchée sur les effets de l’Ashwagandha comme remède potentiel au Coronavirus.

 

Quels sont les bienfaits de l’Ashwagandha ?

 

Comment se compose l’Ashwagandha ?

Racines de l’Ashwagandha pour la médecine Ayurvedique

La racine d’Ashwagandha prête à être pilée Credits to Formulate Health / Ashwagandha – Powder and Root

 

 

Si les graines, les feuilles et les fruits de l’Ashwagandha ont leur place dans la tradition ayurvédique, c’est véritablement la racine qui se distingue par ses propriétés médicinales et thérapeutiques. Cette dernière contient de nombreux composants chimiques : des acides (gras et aminés), de la choline, des alcaloïdes stéroïdiens. On y dénombre aussi plusieurs types de sucre.

 

 

 

Quelle place occupe l’Ashwagandha dans l’Ayurvéda ?

 

Ayurveda et Ashwagandha sont étroitement liés : l’Ashwagandha tient dans l’Ayurveda une place de choix. Elle s’inscrit dans la lignée des Rasayana, c’est-à-dire des plantes qui ont un rôle régénérateur de l’organisme. Elle favorise le rajeunissement et préserve la santé du vieillissement.

Elle a, de plus, un impact sur les Doshas : son aspect régénérant s’applique en particulier aux parties du corps dites Vata comme la moelle osseuse par exemple. A trop forte dose, elle aggravera les Pitta (digestion, transit etc.). Ses gunas, ses textures, sont chauds, pénétrants et huileux. L’Ashwagandha favorisera aussi l’Ojas, la réserve vitale de l’organisme qui produit la bonne humeur.

Enfin, dans la tradition ayurvédique, les énergies convoquées par l’Ashwagandha se composent de saveurs principales amères et sucrées et de saveurs secondaires astringentes.

 

Quelles sont les propriétés médicinales de l’Ashwagandha ?

 

L’Ashwagandha possède quelques grandes propriétés médicinales, notamment ses facultés adaptogènes, (qui aident le corps à s’adapter au stress) et son effet tonifiant sur le système nerveux, son impact sur les systèmes de reproduction ou encore ses vertus anti-inflammatoires.

 

Propriétés sur le système nerveux

 

La principale vertu de l’Ashwagandha réside dans l’effet tonique qu’elle apporte au système nerveux. Elle est composée de stéroïdiens qui permettent une meilleure résistance aux situations de stress et une meilleure récupération post-stress.

Il a ainsi été prouvé que la prise d’Ashwagandha réduisait le nombre de neurones abîmés face à une forte exposition au stress. La baisse de l’anxiété et de la dépression est un des effets observés qui confirment l’impact bénéfique de cette plante pour le cerveau. Enfin, comme son nom latin l’indique, la Withania Somnifera répare le sommeil et permet une récupération plus rapide et efficace.

 

Propriétés sur les systèmes de reproduction

 

Saviez-vous que l’Ashwagandha était explicitement mentionnée dans le Kâma Sutra ? Le lien entre la force et la puissance sexuelle de l’étalon et la plante Ashwagandha ne se trouve pas uniquement dans le nom ! L’Ashwagandha a en effet des vertus sur les performances sexuelles masculines : elle diminue l’éjaculation précoce et lutte contre les troubles érectiles.

En plus de stimuler la production de sperme et de favoriser la fertilité chez l’homme, elle agit sur les hormones de la femme par l’intermédiaire de la thyroïde. En d’autres termes, elle augmente le désir sexuel et soulage les bouffées de chaleur de la ménopause.

 

Les autres propriétés

 

Les racines de l’Ashwagandha regorgent de propriétés secondaires qui font la spécificité de cette plante. Ainsi, l’Ashwagandha renforce les défenses immunitaires de l’individu en agissant comme tonique. Des études rédigées par des scientifiques de l’Université du Colorado ont observé un effet bénéfique sur la protection du cœur. De même, l’Ashwagandha diminuerait l’exposition à certaines maladies comme la maladie de Parkinson, la tuberculose, le diabète ou encore certaines maladies cardiaques.

Enfin, l’Ashwagandha et ses propriétés antioxydantes ont un effet fort sur le cerveau et vont favoriser la concentration et le temps de réaction. Il en découle ainsi une nette amélioration des capacités cognitives ou de certaines pratiques cérébrales comme le calcul mental ou les déductions logiques.

 

Comment administrer l’Ashwagandha ?

 

Comment se prend l’Ashwagandha ?

 

Il y a autant de manières d’administrer la racine de l’Ashwagandha que de propriétés associées à cette plante !

Petit tour d’horizon :

  • La décoction semble être la voie la plus recommandée pour suivre les traditions ancestrales des Indiens. En faisant bouillir la racine dans du lait et de l’eau, on obtient un breuvage très proche des origines. Pour donner de la saveur, l’agrémentation du breuvage avec des épices peut s’avérer particulièrement judicieuse : fenouil, gingembre ou cardamome relèveront le goût de votre recette. Une touche de miel s’associera aussi très bien avec le mélange.

 

  • La teinture d’alcool est une solution encore trop méconnue mais qui a la particularité de lier originalité et expérience gustative. L’Ashwagandha s’extrait par macération de la racine teintée avec une solution d’eau et d’alcool fort. Rappelons que la production d’alcool en France est fortement réglementée.

 

Ashwagandha en poudre pour la médecine ayurvedique

L’Ashwagandha en poudre                              Credits to Formulate Health / Ashwagandha Root Pieces in a Bowl

 

  • La prise de l’Ashwagandha en poudre est la plus commune. Elle peut s’associer à la décoction (pour faciliter la dilution) ou se prendre

 

  • Saviez-vous qu’il est aussi possible de consommer l’Ashwagandha en capsule ? En résultant souvent d’un mélange de plante, la capsule se démarque par sa facilité de consommation. Un verre d’eau, une gorgée et le tour est joué ! Mais attention, il convient avant de consommer une capsule d’en vérifier tous les composants car l’offre sur le marché est prolifique et les méthodes de production peuvent parfois être opaques. Chez Ayu’in, vous trouverez dans notre formule Zen de l’extrait d’ashwagandha bio associé à 5 autres plantes selon une logique de formulation ayurvédique et associé à du Shatavari. Cette formule vous permettra entre autres de réguler votre stress et de vous équilibrer émotionnellement. 

 

Quel dosage pour l’Ashwagandha ?

 

La décoction pourra se consommer à raison d’une à deux tasses par jour. Il faudra veiller à la consommer entre les repas. Si vous faites le choix de la teinture d’alcool, il vous faudra auparavant vérifier la concentration d’alcool du liquide. Les doses pourront ainsi varier de 1 à 3 mL plusieurs fois par jour (deux minimum).

Le saupoudrage de la poudre de racines ne devra pas dépasser 4 cuillères à raison de deux fois par jour. 

La gélule, quant à elle, s’administrera en fonction des indications posologiques du produit.

 

Quelles précautions prendre ?

 

L’Ashwagandha ne présente pas de risques particuliers. Déconseillée aux femmes enceintes à forte dose, elle pourra provoquer des somnolences si elle est administrée avec des anxiolytiques, des barbituriques ou des antiépileptiques.

 

Sources : 

 

  • A prospective, randomized double-blind, placebo-controlled study of safety and efficacy of a high-concentration full-spectrum extract of ashwagandha root in reducing stress and anxiety in adults 

             K Chandrasekhar 1, Jyoti Kapoor, Sridhar Anishetty

 

 

  • https://health.economictimes.indiatimes.com/news/diagnostics/ashwagandha-can-be-effective-covid-19-preventive-drug-finds-research-by-iit-delhi-and-japans-aist/75820118